CHAUSSURES

1851 à aujourd’hui

BALLY (Schonenwerd/Soleure)

Il fut un temps où la Suisse était le plus grand centre de production de chaussures et de chaussures de ski au

monde, mené par la société Bally, avec plus de 150 millions de paires depuis sa création.

1883 à aujourd’hui

HEIERLING (Davos/Grisons)

Franz Heierling, un cordonnier de Davos a fabriqué sa première paire de chaussures en cuir pour skieurs en 1885.

Des années plus tard, sa famille fabriqua ce qui est devenu ce que l’on pourrait appeler la Rolls Royce de la

chaussure de ski en cuir fait à la main.

1885 à 1973

HENKE (Stein sur le Rhin/Schaffhouse)

En 1885, Matthäus et Andreas Henke ainsi que Johann Georg Storz, trois Allemands, installent une usine de

chaussures du côté suisse de Stein sur le Rhin, ceci pour fournir le marché suisse sans devoir s'acquitter de

droits de douane.

1909 à 2003

RAICHLE (Kreuzlingen/Thurgovie)

Louis Raichle fonde son entreprise à Kreuzlingen. Elle est devenue célèbre pour ses chaussures de ski, d'escalade

et de loisirs.

1919 à 1977

MOLITOR Karl (Wengen/Berne)

Karl (1920-2014) fut un fabricant de chaussures de ski couronné de succès, probablement à cause de ses triomphes

en course de ski. En effet, il fut probablement le coureur le plus accompli de l’histoire du ski. Bien qu’à son époque il

y avait moins de disciplines et de courses (et pratiquement pas de compétitions internationales pendant la Seconde

Guerre Mondiale), Molitor remporta 23 courses internationales et cela dans toutes les disciplines.

1927 à aujourd’hui

KUENZLI (ex Trimbach/Solothurn, aujourd’hui Windisch/Argovie)

1927 : le fondateur de l'entreprise, Werner Künzli, ouvre son atelier à Trimbach, près d'Olten. Il fabrique des chaussures de ski, mais son grand succès est dû à la production de chaussures sur mesure pour le football, le patinage, le handball et le cyclisme.

1932 à aujourd’hui

KANDAHAR (ex Mürren, aujourd'hui Gwatt/Berne)

Fritz von Allmen, moniteur de ski, coureur et cordonnier à Mürren, fabrique des chaussures de ski connues

pour leur qualité et leur design. Les membres du club de ski local de Kandahar ont tellement apprécié ses

chaussures que von Allmen a pu les nommer Kandahar.

1938 à 19??
SPINI,
Giacomo (Saint-Moritz, Grisons)
Georg Spini, de St. Moritz a fabriqué ce qu'il a appelé des chaussures "Vorlage", forçant ainsi une position du corps en avant. Une partie de l’équipe féminine suisse, comme Niny von Arg-Zogg, gagna une médaille d'argent du slalom au championnat de ski en 1938. Les chaussures Spini furent plus tard vendues par Löw, un fabricant de chaussures chères dans leurs propres magasins.

1948 à 19??
MAURON,
Joseph (Broc/Fribourg)

Joseph Mauron, un cordonnier suisse de 21 ans, fabriqua les premières chaussures de ski non-lacées en 1948 -

17 ans avant les boucles métalliques de Henke ! Parce qu'il n'aimait pas attacher et détacher ses chaussures de ski

à doubles lacets (un vrai cauchemar quand ils étaient gelés), il essaya différentes conceptions. Sa dernière fut des

chaussures à deux lanières de cuir, l'une pour tenir fermement le pied, l'autre pour empêcher la neige de pénétrer

dans la chaussure. Pour mémoire, en 1941 Heierling avait produit des chaussures à lacés avec une lanière du talon

autour du haut de la chaussure et lors de l’invention de Mauron (1948), Heierling offrait des doubles lacés. En 1953,

le Suisse Hans Martin inventa les boucles métalliques, commercialisées à partir de 1955 par Henke – un succès mondial.Bien que ses chaussures ne fussent pas une réussite commerciale, Joseph Mauron reçut la médaille du "Diplôme de Vermeil" du Bureau International du Cuir à Paris en 1948 et la médaille d'or de "l'International Leather Organization" à Londres en 1949.

1947 à 19??

ROMINGER (St. Moritz/Grisons)

EN PROGRÈS

2010 – Aujourd’hui
DAHU
(Châtel-St-Denis / Fribourg)

L'histoire de DAHU Sports Company Ltd a commencé lorsque que Nicolas Frey, son fondateur, ne trouvait pas de

chaussures de ski dans lesquelles son amie n'avait pas mal aux pieds, même après qu’elle ait essayé des chaussures

injectées et moulées à ses pieds. Il décida donc à la fin de l'hiver 2009 d’étudier la construction des chaussures de ski,

qui selon lui, ne répondait pas à tous les besoins. Il a d’abord mis ses idées sur papier, avant de bricoler des

prototypes dans son garage.

Nos informations au sujet des fabricants de chaussures de ski suivants sont limitées ou inexistantes. Si vous en aviez, veuillez s. v. p. nous les faire connaitre.

  •  CHODAN 

  •  DOELKER & WALDER 

  •  LUSCHER & LEBER 

  •  BUHRER - NUSSBAUMER

  •  GRANDE CORDONNERIE VOLTAIRE

  •  RICKENBACH

  •  STINGELIN

  •  KURT

  • Instagram

© 2017 by Pierre Schneider