REMONTÉES

MÉCHANIQUES

En raison de son économie libérale, développement industriel précoce, sa richesse, paysage et tourisme, la Suisse possède plus de chemins de fer de montagne et de téléphériques que d’autres pays en relation à sa grandeur et sa population.

Les premiers étaient un téléphérique utilisé pour transporter des ouvriers du Rhin à Schaffhouse (1866), un chemin de fer à crémaillère au Rigi (1871), un funiculaire à Lausanne (1877) et le premier téléphérique au monde pour des passagers du au Wetterhorn à Grindelwald (1908).

Les fabricants de téléphériques encore existant sont : Bächler Top-Track, BMF Bartholet Maschinenbau AG, Borer Lift AG, CWA Constructions SA, Garaventa / Doppelmayr AG, Inauen-Schätti AG, NSD Niederberger AG, Rowema AG Swissrides AG et Von Rotz Seilbahnen AG.

D'autres ont cessé de fabriquer, vendu ou disparu comme Annen, Baco AG, Bell Maschinenfabrik AG, Brändle, Constam, WBB Bühler, Elbag, GMD-Müller, Georg Fischer AG, Garaventa, Giovanola Frères SA, Habegger AG, Küpfer Maschinenfabrik, Lauber Seilbahnen. , MWB Metalwerke Buchs, Odermatt, Co Oehler Eisen- & Stahlwerke, Norro, Rickenbach, Rowema, Sameli-Huber, Skimag Ski- und Sessellifte, Streiff, TEBRU, Vogler, Von Roll AG et WSO-Städeli.

 

Même s'il existait dans les années 20 des cordes à entraînement mécaniques, des traîneaux et des tracteurs tirés par des chevaux, quelques funiculaires et traîneaux électrique, la majorité des skieurs montaient 95 % du temps à pieds ou avec des peaux de phoques.

1934 fut la naissance du téléski moderne. Ernst Constam, ingénieur zurichois, avait reçu le brevet CH179310 en 1932. Deux ans plus tard, il construit le premier "J-bar", plus tard un "T-bar" à Bolgen à Davos. En 1940, il émigra aux États-Unis où il développa des activités liées aux skis, aux télésièges et aux cabines téléfériques. Constam a vendue mondialement plus de 200 installations - et bien d’autres furent copiés. Encore aujourd'hui des milliers de téléskis du type T-bar sont en service. Ces remonte-pentes eurent un impact important non seulement sur l’industrie du ski, mais aussi sur le tourisme.
En 1934, Gerhard Müller a breveté un téléski à corde (CH174250). Un an plus tard, Beda Hefti construit le premier téléski qui permet des sections courbes. Au lieu de barres, il y avait des ceintures autour des hanches. En 1946, Heinrich Vogler a inventé le téléski "Trainer", un ascenseur léger, démontable et peu coûteux, idéal pour les pentes courtes; il peut supporter des longueurs allant jusqu’à 1000 mètres et des dénivelés jusqu’à 300 mètres et reste très populaire.

En 2016, la Suisse comptait 2450 remontées mécaniques, dont 345 télésièges, 812 téléskis, 130 télécabines, 119 téléphériques, 52 funiculaires, 507 mini-téléskis), 234 remontées à cordes et 251 tapis montant.

PIONNIERS DU SKI

  • Instagram

© 2017 by Pierre Schneider