PIONNIERS

 DU SKI

Le ski organisé en Suisse peut être daté à partir de 1893. Avant, les skieurs sont enregistrés à Saas-Fee (pasteur Johan Joseph Imseng - 1849), St. Moritz (1859), Glaris (Konrad Wild - 1868), Davos (Carl Spengler - 1873 ), St. Bernard Hospice (1873), Airolo (Giocondo Dotta - 1879, qui a appris à skier aux États-Unis en fouillant l’or, a fabriqué un ski pour surveiller ses vaches lorsque les chaussures de neige traditionnelles étaient peu utilisées en raison de la neige extrême conditions), Arosa (Otto Herwig - 1883), Les Avants (Louis Dufour - 1890), Adelboden (Peter Oester - 1890), Meiringen (Knocker - 1890).

Fait intéressant, le développement du ski n’a pas commencé à Saint-Moritz ou dans une autre station de montagne connue, mais à Glaris (petite ville située à mi-chemin entre Saint-Moritz et Zurich). 1893 est l'année où naissent un club de ski, une usine de ski, des skis mis à la disposition des facteurs à Davos ainsi que des forces militaires au Gothard et treize excursions de ski enregistrées. Christof Iselin (1869-1949), originaire de Glaris, était un personnage clé. À l'âge de 22 ans, probablement inspiré par le livre de Fridtjof Nansen "Le premier passage du Groenland", il avait fabriqué ses propres skis. Insatisfait des résultats, il organisa l’hiver suivant pour deux Norvégiens, Olaf Kjelsberg (un parent de l’écrivain) et Ja Krefting, avec trois paires de skis Flickfeld & Huitfeldt, équipés de fixations de canne / cuir, pour l’instruire et certains collègues. Les bâtons de bambou ont une longueur de 210 cm et un petit disque en acier proche du fond et pesaient 1,5 kg.

Pour démontrer la capacité des skis, Iselin, un lieutenant, plus tard un colonel dans l'armée et Jacques Jenny, ont grimpé en janvier 1893 de Glaris à la montagne Schilt (5 heures pour un dénivelé de 1820 m). À la fin du même mois, Iselin a organisé une course de Glaris à Schwyz pour prouver que les skis étaient plus rapides que les raquettes (à l’époque des agriculteurs, des alpinistes et des militaires). Avec Kjelsberg, Naef et von Steiger, ces derniers avec des raquettes, ils ont dépassé le col de Pragel (jusqu'à 5 heures pour les 10 km avec une dénivellation de 600 m). Les skieurs montaient plus lentement en montée, plus rapides en sections plates et visiblement plus rapides en descente. Iselin a également été l'initiateur de la première course de ski suisse, celle du "Ski-Club Glaris" en 1902 de Glaris à Untersack (8,5 km en ski de fond avec 500 m de dénivelé, 14 participants), précédant de 3 semaines le " Erstes Grosses Skirennen "en 1903 au Gurten près de Berne (10 km de ski de fond, 1,4 km de descente avec un dénivelé de 200 m et des sauts). Il est également à l'origine du premier concours de saut d'obstacles de la Fédération suisse de ski en 1904 (avec déjà 15 clubs et 700 membres) ainsi que du premier championnat suisse en 1905 (environ 10.000 spectateurs) remporté par Iselin. Ce dernier a également développé la pelle à neige "Iselin-Bernina" qui, en duralumin, ne pesait que 350 g. En raison d'accidents d'avalanches, la pelle connu un succès mondial.

  • Instagram

© 2017 by Pierre Schneider