HISTOIRES DES BÂTONS DE SKI

Histoires des bâtons de ski

10 000 ans

Le premier bâton connu (en bois, probablement un bâton de ski avec en haut, une petite pelle) a été trouvé chez Star Carin Yorkshire, en Angleterre.

 

6000 ans

Représentation d'un skieur avec un bâton dans une peinture de cave à Bola, en Norvège. Datant d’environ 5700 ans, un bâton de ski trouvé en Suède.

 

Avant 1900

La plupart des skieurs utilisaient un seul bâton*, de bois dur, en noisette ou en bambou, 1,8 à 2,5 m de long, généralement sans poignée, ni rondelles (mais souvent ce qu'on appelait un "disque de freinage" en bois, en métal ou en caoutchouc dur) et avec une pointe en acier. Certains bâtons avaient des ornements supérieures comme une cuillère, une lance, une pelle, un piolet, etc. Les bâtons servaient à avancer, équilibrer, freiner et tourner.

 

* Il existe cependant, déjà une illustration de deux pôles dans "l'Atlas anglais de Moses Pitt 1680-83" et en 1843, un jeune Finlandais aurait remporté une course de ski de fond en Norvège en utilisant deux bâtons.

 

1900-1914

Un ou deux bâtons, 120 à150 cm de long, de noisette, de hickory, de bambou, ou de Tonkin, avec ou sans poignées, avec ou sans dragonnes, avec des rondelles en rotin simple ou double ou en métal (de 15 à 20 cm de diamètre, situées à environ 10 cm au-dessus des pointes) qui étaient reliées aux bâtons avec des lanières de cuir.

 

1914-1945

Deux bâtons égaux, en noisette, bambou ou Tonkin, 120 à 150 cm de long avec des poignées et des dragonnes en cuir, et des rondelles (de 15 à 20 cm de diamètre avec un ou deux anneaux en rotin, attachés aux bâtons avec 4 à 8 lanières en cuir). En dessous des rondelles jusqu’à la pointe d’acier, des protections en métal.

Certaines rondelles étaient faciles à démonter à fin d’adapter leurs tailles aux conditions de la neige.

 

1930-1945

Bâtons de bambou, de canne ou de Tonkin, des fois renforcées de lin, de rubans ou d’un revêtement en celluloïd.

 

1931

Bâtons de Russer, Suisse (brevet CH150336): rondelles sans nécessiter de trou dans les tubes des bâtons et en plus, des poignées facilement interchangeables.

 

1932

Bâtons de Reuge, Suisse (brevet CH165184) : réglables en longueur.

 

1932

Bâtons d'Amstutz (brevet CH164871): poignées réglables en longueur.

 

1934

Bâtons John B. Dickson (Brevet US1961999) : poignées et rondelles détachables

 

1934

Bâtons en alliage d'aluminium tels que Duralumin, cylindriques, extrudés et rondelles de 15 à 20 cm de diamètre en rotin renforcés par un anneau de métal ; les rondelles, attaché avec 4 lanières de cuir aux tubes

 

1936

Bâtons de Müro, Suisse: de bois d'hickory à section hexagonale ; longueur réglables.

 

1938

Tubes des bâtons en acier conique.

 

1939

Tubes des bâtons en acier blanc (pour militaires).

 

1947

Bâtons Kandahar, Suisse, réglables en longueur.

 

1948

Bâtons Labor, Suisse: Rondelles équipés de ressorts (au lieu de lanières) pour qu’elles soient automatiquement placées en position horizontale.

 

1958

Tubes des bâtons coniques en aluminium (Scott)

 

1960

Bâtons by Borda, Suisse : Peuvent-être utilisé comme sonde à avalanche après que les poignées et les rondelles furent enlevés et les deux tubes des bâtons enfilés l’un dans l’autre.

Tubes de bâtons colorés, plus tard avec des inscriptions; rondelles en caoutchouc dur ou en plastique, avec ou sans anneau en aluminium

 

1968

Premiers bâtons en fibre de verre pour ski de fond

 

1970

Rondelles en nylon moulé, anneaux en métaux et « croix ».

Poignées en sangles de cuir ou de tissus, rondelles sans anneaux, en plastique ou en caoutchouc dur.

Premiers bâtons courbés (pour les courses de descente)

 

1971

Bâtons Tele: pointes variables pour différents types de neige

 

1972

Rondelles en nylon triangulaires pour ski de fond (Liljedahl).

Pointes courbées pour faciliter l'enlèvement de la neige

 

1974

Bâtons Zicral (alliage de zinc et d'aluminium)

Rondelles sphérique (pour les courses de descente)

 

1975

Poignées en plastique avec protection des mains (pour le slalom).

Bâtons en fibre de carbone (plus légers et plus résistants que l'acier) brevetés par Exel Composites Co. Utilisés initialement par les coureurs de ski de fond

 

1980

Rondelles en plastique ou en caoutchouc, rond ou en forme d'étoile d'env. 8 cm de diamètre

Rondelle" en forme de cône (pour les courses de descente)

 

1982

Premiers bâtons carbone (pour ski de fond par Swix)

 

1989

Poignées à double moulage en forme de « T » pour le ski de fond (par Swix - utilisé dans le biathlon de l’Allemand Sven Fischer)

 

1990

Bâtons de carbone X-Light (Komperdell)

 

1994

Bâtons courbés (réduisant la résistance à l’air) avec la technologie IPM (Internal Pressure Moulding) - médaille d'or de descente Olympique 1994

avec Lasse Kjus

 

2006

Bâtons avec poignée intégrée en carbone pour ski de fond (Force Swix)

 

2009

Bâtons en carbone à section triangulaire pour cross-country (Triac Swix) Système à rondelle interchangeable pour ski de fond sans utilisation de colle ( Triac Swix)

 

2015

Bâtons "4-seasons", facilement et rapidement ajustables via un bouton sur la poignée (meilleur nouveau prix de l'année - "Stiletto" de Komperdell)

  • Instagram

© 2017 by Pierre Schneider